•  

    J'ai expliqué il y a quelques temps comment récupérer des vidéos sur les sites internet, avec le site ou le module Savefrom. Mais cela ne concerne que les vidéos, ou ne fonctionne pas toujours.


    On peut alors se tourner vers des modules de téléchargement comme All Domnloader Professional qui existe pour Firefox. Cliquez sur l'image ci-dessous, puis installez le module.

    Ensuite, il suffit de se rendre sur une page et de cliquer sur la flèche qui s'est installée dans la barre d'outils de Firefox.

    Le module analyse alors la page et indique quels fichiers on peut récupérer. Ceux-ci sont triés en fonction de leur type: images, documents, vidéos ... Il suffit de cliquer sur les fichiers souhaités et ensuite sur "download files" pour les récupérer rapidement. Rien de plus simple !

    Récupérer des fichiers sur Internet #2

    Récupérer des fichiers sur Internet #2

    L'intérêt est donc de pouvoir récupérer en peu de manipulations une grande quantité de fichiers. C'est très utile quand on a sur une même page beaucoup de fichiers pdf par exemple qu'on n'a pas besoin de trier un à un (plusieurs pages d'un fichier d'exercices par exemple).

    N'oubliez pas toutefois de remercier l'auteur de ces fichiers dans les commentaires.

     

    Pour Chrome, j'ai trouvé dans le même genre Download Master qui fonctionne de la même manière. Un clic sur cette image pour accéder au module, si vous êtes sur Chrome.

     

     

     

     

    Récupérer des fichiers sur Internet #2

    iGraal: récupérez un % sur vos achats en ligne

     


    votre commentaire
  • Voici un moyen simple pour récupérer les vidéos sur les sites Internet: Savefrom.

    Ce site permet de sauvegarder les vidéos de deux manières:

    - en allant sur le site Savefrom directement. L'interface est très simple, puisqu'on ne voit qu'une barre de recherche. Il suffit d'aller sur le site où se trouve la vidéo et de coller l'adresse dans la barre "just insert link". Si la vidéo est trouvée, elle apparait en miniature avec des options quant à la qualité.

    Le format MP3 correspond au format audio, ici dans une qualité acceptable mais loin d'être parfaite pour les amateurs de bon son. On reste dans un format MP3 qui de toute façon abime la qualité sonore.

    Le format MP4 correspond aux vidéos. Le nombre à côté indique le nombre de pixels à la verticale, on voit d'ailleurs à côté la qualité (VGA, HD, FullHD ...). La dernière colonne indique la taille du fichier qui sera téléchargé, en sachant que plus cette taille est importante, meilleure sera la qualité en principe.

     

    - l'autre solution est d'installer un petit module pour votre navigateur. Direction le site Savefrom, puis l'onglet "installer". Le gros bouton vert vous propose de télécharger le module pour votre navigateur. Acceptez son installation.

    Maintenant, en allant sur la page d'une vidéo, vous allez remarquer une flèche verte de la couleur de l'icone de savefrom.

    Elle apparait soit sur la vidéo elle-même, soit en-dessous. Sur Youtube, c'est en-dessous que ça se passe.

    Choisissez la qualité de l'image en cliquant sur la flèche grise (il faut parfois attendre quelques secondes), puis cliquez sur la flèche verte. Ainsi, pas besoin de passer par le site.

     

    J'ai pris ces vidéos là au hasard, mais n'oubliez pas que cela ne vous dispense pas de respecter les lois quant aux droits d'auteur. J'utilise ce système pour les vidéos des Fondamentaux (en craignant une disparition un jour, ou le fait que cela devienne payant) ou les vidéos de Il était une fois ...


    votre commentaire
  • Depuis janvier 2016, un accord a été signé entre le Ministère de l'Education et Microsoft.

    Grâce à cela, alors qu'on nous a "bassiné" pendant des années avec OpenOffice, voilà que la suite bureautique de Microsoft devient gratuite pour les enseignants. (Je n'exagère pas, puisqu'on nous envoyait tout au format OpenOffice. Et soudain ... retour à Microsoft !)

    Attention, on me signale que le contrat de licence stipule que l'école doit détenir une licence établissement pour ses propres ordinateurs, ce qui donne droit aux enseignants de l'école de détenir gratuitement Office sur leurs propres ordinateurs.

     

    Rien de bien compliqué: il faut d'abord vous inscrire avec votre adresse académique sur le site Office éducation (et non pas l'adresse de votre établissement comme il est écrit).

    Vous recevrez alors un lien pour vous inscrire sur le site Office.

    Attention, il est possible que ce lien arrive dans les indésirables de votre mail académique.

     

    Un fois inscrit, rendez -vous sur le site Office: vous avez déjà accès gratuitement à la partie Office 365, qui est la suite en ligne.

    Mais vous pouvez aussi installer les applications sur vos ordinateurs ou tablettes (5 maximum par compte).

     

    Pour cela, allez dans la partie "mon compte" (accessible en regardant en haut à droite, là où est affiché votre nom en principe).

    Office gratuit pour les enseignants

    A droite, dans le menu, cliquez sur "état de l'installation". Vous verrez à droite les applications déjà installées.

    Cliquez sur "Installer les applications de bureau" et vous accéderez alors à la page des téléchargements. Vous pouvez obtenir les versions d'Office 2016 pour Mac ou Windows, mais aussi pour smartphones et tablettes.

    Une fois que vous lancerez une des applications, il suffira de saisir la même adresse mail que celle utilisée sur Office. L'application va alors reconnaitre votre compte et débloquer la suite pour votre ordinateur.


    16 commentaires
  • Comme beaucoup, j’utilise à destination des élèves des vidéos trouvées sur internet. Pour ne pas encombrer la mémoire des mini-PC de l’école, ou parce qu’on utilise des tablettes, ou le plus souvent pour les diffuser aux élèves afin de les consulter chez eux, j’utilise des vidéos disponibles sur Internet, majoritairement Youtube.

    Mais voilà, un problème s’est vite posé : les élèves étaient vite distraits par les pubs visibles sur Youtube, mais aussi par les suggestions de vidéos visibles sur la droite. Ça, et la myriade d’informations à l’écran, cela faisait beaucoup pour des enfants facilement dispersés. C'est encore plus vrai à la maison où les suggestions s'appuient sur les habitudes de la famille, selon leurs recherches sur Youtube. Ca prêtait d'autant plus à des distractions, voire à des "incidents" pour peu que le grand frère soit fan de rock satanique ou de youtubeurs pas bien fins.

     

    C’est ainsi qu’après des recherches, j’ai trouvé des applications qui « nettoyaient » Youtube de ces distractions, mais cela ne convenait pas car il fallait obtenir ces applications et ensuite les activer, ce qui supposait un acte volontaire de la part des élèves ou de leurs parents.

     

    Mais je suis tombé rapidement sur un site qui faisait ce travail avec efficacité et simplicité : Viewpure.

    Viewpure est en version beta, c’est-à-dire non aboutie. Mais il suffit déjà à notre but.

     

    Sans inscription nécessaire, il suffit de se rendre sur la page d’accueil du site.

     

    On voit ainsi une barre de saisie, où il suffit d’écrire l’adresse d’une vidéo Youtube, ou plus simplement de la coller après l’avoir copiée sur le site Youtube.

     

     

    Une fois l’adresse saisie, on appuie sur le bouton « Purify » et le résultat apparait aussi vite : une belle page qui ne présente quasiment que la vidéo, débarrassée de tous ses parasites.

     

    Ensuite, un clic sur la barre d’adresse permet d’afficher le lien de cette page, qu’il faut ensuite copier et utiliser comme on le souhaite.

     

    J’utilise ces liens pour des consultations en classe, directement ou par le biais de QRCodes, puisque nous avons une connexion internet, mais surtout parce que je mets aussi des QRcodes sur les leçons, les poésies, et des liens sur Klassroom.

     

    Le site Viewpure fonctionne par donations libres.

     

    Il existe d'autres sites de ce genre, comme nicertube.com, mais celui-ci me gêne car la vidéo apparait toute petite, et les fonds perturbent autant la lecture, alors seuls les fonds colorés me conviennent.

    Une autre alternative intéressante est Safeshare TV, un poil plus complexe au premier regard.


    11 commentaires
  • L'Education Nationale a reconduit son partenariat avec Trend Micro.

    Cela permet aux enseignants de profiter gratuitement de la solution de sécurité de cet éditeur, à installer sur 3 postes personnels maximum. Je dis bien "personnels", c'est-à-dire que ça ne concerne pas les ordinateurs que vous pourriez avoir en classe.

    La suite existe pour PC et Mac.

    Je parle bien de "suite", pas juste d'un antivirus, car cette version de Trend comprend un antivirus, mais aussi d'autres outils comme un antivirus, un anti-hameçonnage, un contrôle parental.

    Pour ceux ayant déjà installé chez eux cet antivirus, voilà comment renouveler la licence.

    Pour récupérer votre nouvelle clé (protection pour 3 dispositifs), il faut vous connecter à la page dédiée de TrendMicro et vous inscrire avec votre adresse professionnelle. 

     
    Un antivirus gratuit pour les enseignants

    Faire un clic droit sur l’icône Trend en bas à droite (sur Windows) puis cliquer sur « Ouvrir la console principale ».

    Un antivirus gratuit pour les enseignants

    Dans la liste déroulante, sélectionner « A propos du logiciel » 

    Un antivirus gratuit pour les enseignants

    Dans la fenêtre qui vient de s'ouvrir, vérifiez que vous êtes bien en version 11 (celle de 2017). Si ce n'est pas le cas, mettez le logiciel à jour. Pour cela, suivez les liens donnés dans le mail de licence qui vous a été envoyé.

     

    Si la version est bien la 11, vous pouvez mettre à jour votre abonnement. Faites un clic droit sur l’icône Trend en bas à droite puis cliquez sur « Vérifier l’abonnement ».

    Dans le fenêtre qui s'ouvre, cliquez sur "modifier le numéro de série".

    Là, une fenêtre s'ouvre, et il suffit d'y inscrire le numéro de série envoyé par mail. Cliquez enfin sur "suivant".


    votre commentaire
  • L'an dernier, j'ai acheté pour ma classe deux tablettes Amazon Fire, autour de 50€ pièce. Une bonne surprise, car avec un écran correct (luminosité et couleurs), une puissance suffisante pour les activités pédagogiques, la tablette représentait un excellent rapport qualité-prix.

    Seule ombre au tableau: Amazon bride sa tablette en obligeant à acquérir les applications par le biais d'une application propre à la marque, l'Amazon Store. Si ce magasin est assez fourni, j'ai vite regretté de ne pas y retrouver de nombreuses applications que je connaissais sous Android.

    Heureusement, à force de recherches, j'ai trouvé comment pallier à ce problème, aussi je le partage avec vous. Quelques manipulations accessibles à tout le monde vont permettre d'installer le Play Store sur une Amazon Fire.

     

    Par souci de rapidité, je vous mets le lien vers mon blog "loisirs", tout y est détaillé. N'hésitez pas à me poser vos questions si besoin ... (cliquez sur le lien ci-dessous ou sur l'image)

    INSTALLER LE PLAY STORE SUR AMAZONE FIRE

     

     
     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique